||| • • • >
Le Magnus Opus

Le Magnus Opus

Samaël Aun Weor

Chapitre 1 : Le Grand-Œuvre

Le Grand-Œuvre a pour objet de transmuter, de transformer la Lune en Soleil. La Lune est l'Âme, le Soleil est l'Agneau immolé.

Quand l'Agneau entre dans l'Âme, il se transforme en Elle, et Elle se transforme en Lui. De cette symbiose merveilleuse provient ce que notre très aimé Jésus-Christ a appelé, avec tant de justesse, le Fils de l'Homme.

Le Magnus Opus a vingt-deux clés, vingt-deux joyaux fondamentaux.

La force sexuelle provient du Troisième Logos, le Troisième Logos est l'Esprit Saint.

L'homme animal fait couler l'énergie du Troisième Logos vers le bas et vers l'extérieur. L'Homme Ange, au moyen du Magnus Opus, fait retourner l'énergie du Troisième Logos vers l'intérieur et vers le haut. C'est ainsi que l'Homme Ange se convertit en un Créateur dans d'autres niveaux supérieurs de Conscience. Il devient Créateur d'abord dans le plan astral, puis dans le plan mental et enfin dans les Mondes supérieurs de l'Esprit Pur.

Le laboratoire du Troisième Logos est représenté par nos propres organes sexuels. Le flux ascendant du Feu sacré est le résultat de la transmutation sexuelle. Et cette transmutation sexuelle comporte vingt-deux Arcanes fondamentaux.

Voici les vingt-deux Arcanes Majeurs du Tarot.

Arcane I : Le Mage.

Cet Arcane représente l'homme, c'est le principe masculin.

Arcane II : L'Épouse-Prêtresse.

La femme du Mage.

Arcane III : La Mère Céleste.

L'Impératrice, l'Âme christifiée au moyen de l'Arcane AZF (la Magie sexuelle créatrice).

Arcane IV : La Croix de l'Initiation.

La Croix symbolise aussi la Quadrature du Cercle, elle révèle la Clé du Mouvement perpétuel. Ce Mouvement perpétuel n'est possible qu'au moyen de la force sexuelle du Troisième Logos. Si l'énergie du Troisième Logos cessait de fluer dans l'Univers, le Mouvement perpétuel se terminerait et il y aurait un bouleversement cosmique.

Le Troisième Logos organise le vortex fondamental de tout l'Univers naissant et le vortex infinitésimal de l'ultime atome de toute création.

L'insertion du Phallus vertical dans le Ctéis formel forme une croix, la Croix de l'Initiation, que nous devons porter sur nos épaules.

Arcane V : L'Hiérophante.

La Rigueur, la Loi ; cet Arcane représente le Karma de l'Initié. Nous devons savoir que le Karma, en dernière analyse, nous sert à vivre en chair et en os tout le drame de la Passion de Notre Seigneur Jésus-Christ.

Nous devons payer nos dettes en travaillant dans le Grand-Œuvre du Père.

Arcane VI : L'Amoureux.

L'homme entre le vice et la vertu. Cet Arcane est figuré par le Sceau de Salomon. Les six pointes de l'Etoile de Salomon sont masculines et les six profondes baies entre les pointes sont féminines.

Bref, cette Étoile a douze rayons, six masculins et six féminins. Par le moyen du Magnus Opus, ces douze rayons se cristallisent dans les douze constellations zodiacales. Dans le Sceau de Salomon se cache la genèse sexuelle du Zodiaque. On retrouve, dans le Sceau de Salomon, l'intime relation qui existe entre le Zodiaque et l'invisible Soleil Central. Le Sceau de Salomon est, réellement, l'authentique Etoile de Noël. Ses deux triangles que l'amour unit et sépare sont les navettes avec lesquelles le métier à tisser de Dieu tisse et détisse.

Chaque fois que l'Initié est sur le point de recevoir une nouvelle Initiation ou un nouveau Degré de Conscience, la brillante Etoile resplendit alors. Dans le Sceau de Salomon, il y a la suprême Affirmation et la suprême Négation, la lutte terrible entre Dieu et le diable.

Arcane VII : Le Char de Guerre.

Il faut travailler dans l'Arcane AZF afin de recevoir l'Épée. La lutte est terrible ! Le guerrier ne peut se libérer des quatre corps de péché qu'au moyen de l'Arcane AZF.

Arcane VIII : L'Arcane de Job.

Épreuves et douleur. Les épreuves de l'Initiation sont vraiment terribles. Il faut une grande patience pour ne pas tomber dans l'Abîme. Nous sommes éprouvés souvent.

Arcane IX : L'Ermite.

Cet Arcane est celui de la Neuvième Sphère : la Sexualité. La descente à la Neuvième Sphère était dans les temps anciens, l'épreuve maximale pour la suprême dignité de Hiérophante. Hermès, Bouddha, Jésus-Christ, Zoroastre, Dante, ainsi que beaucoup d'autres grands Initiés, ont dû descendre à la Neuvième Sphère pour travailler avec le Feu et l'Eau, origine des mondes, des bêtes, des hommes et des Dieux. Tout Initiation blanche authentique commence par là. Dans la neuvième strate de la Terre nous trouvons le signe de l'Infini. Ce signe a la forme d'un huit, et il symbolise le cerveau et le sexe du Génie de la Terre. La lutte est terrible ! Cerveau contre Sexe, Sexe contre Cerveau et, ce qui est plus terrible, Cœur contre Cœur.

Arcane X : La Roue de la Fortune.

C'est la Roue du Samsara, la Roue de la Réincarnation. Les incessantes transmutations de la force sexuelle produisent le son Anahata. Nous pouvons, à l'aide de ce son, sortir en corps astral.

Quand nous voudrons écouter le son mystique nous vocaliserons d'abord le mantra La en l'alternant avec le mantra Ra, ceci mentalement. Lorsque le son sera intense nous pourrons tranquillement sortir dans notre corps astral. Et avec l'Arcane AZF, nous nous libérons de l'évolution. Pour l'homme qui s'est absolument christifié, l'évolution cesse d'exister.

Arcane XI : Le Lion dompté.

Aux temps antiques, les Rois divins s'asseyaient sur des trônes dont les bras étaient en or massif. Horus s'asseyait sur un trône semblable. Horus, l'Or, l'Or potable, est le Feu sacré du Troisième Logos, symbolisé par le Lion dompté, par les lions d'or des Rois divins. L'homme est une unité, la femme est une autre unité : c'est le nombre onze du Tarot. C'est par la femme seulement, par le travail dans le Grand-Œuvre, que nous pouvons incarner l'Enfant d'Or, Horus, le Verbe, la Grande Parole ! Ainsi donc, le nombre onze, c'est le nombre le plus multipliable.

Arcane XII : L'Apostolat.

Dans cette lame du Tarot nous voyons un homme pendu par un pied. Les jambes sont croisées, elles forment une croix. Ses mains attachées dans le dos forment avec la tête un triangle. Cela représente le lien de la croix-homme avec le triangle-esprit. C'est au moyen de l'Or potable seulement que nous pouvons obtenir le lien de la Croix avec le Triangle. Il faut travailler avec le Souffle Vif, avec le Feu Vivant et Philosophal. L'Ens-Seminis est le Mercure de la Philosophie Secrète. Dans l'Entité du Semen nous trouvons l'Or potable : le Feu Vif. Il faut féconder le Mercure de la Philosophie Secrète afin que ce Mercure se convertisse en le Maître et en la régénération du Sel.

Le Souffle Vif, le Feu, féconde le Mercure, et le Mercure fécondé régénère l'homme, le Sel et la Terre.

Arcane XIII : La Mort.

Il y a plusieurs types de mort : la mort de l'homme profane, commun et courant, la mort des Initiés, et la mort de quiconque a reçu l'Élixir de Longue Vie.

La mort profane, nous la connaissons déjà. Nombre d'auteurs, Rosicruciens, Théosophes ont écrit sur cette matière. La mort de l'Initié est quelque chose de plus profond, beaucoup plus profond. Il faut descendre à la Forge Ardente de Vulcain (la Sexualité) afin de trancher la tête de la Méduse avec l'Épée flammigère de Persée !

La Méduse c'est l'Ego, le Je, le Moi-Même. Le Moi est triun. Ce Moi est composé des atomes de l'Ennemi Secret. Cette tri-une entité maligne contrôle les véhicules Astral, Mental et Causal. Ce sont les trois traîtres d'Hiram-Abiff, celui-ci, le très respectable et vénérable Hiram, étant le Dieu interne de tout homme. Il faut décapiter et dissoudre les trois traîtres ! Nous devrons vivre toute la légende d'Hiram-Abiff dans les mondes internes. Une fois que le Moi est mort, il ne règne plus, à l'intérieur de nous, que le Fils de l'Homme.

Mars est descendu à la Forge de Vulcain pour retremper ses armes et conquérir le cœur de Vénus : L'Initiation Vénuste, l'Incarnation de la Parole, l'incarnation du Roi-Soleil, de l'Homme-Soleil, à l'intérieur de nous-mêmes. L'Etoile crucifiée sur la Croix représente l'Homme-Soleil incarné.

Hermès est descendu à la Forge de Vulcain pour nettoyer les écuries d'Augias (les écuries de l'Âme) à l'aide du Feu sacré.

Persée est descendu à la Forge de Vulcain pour couper la tête de la Méduse (le Moi) avec l'Épée flamboyante.

C'est cela la Mort initiatique !

Il y a une autre mort. Cette troisième classe de mort est réservée aux Nirmana-Kayas, à ceux qui ont déjà reçu l'Élixir de Longue Vie. Dans ce cas là, les Anges de la Mort ne rompent pas le Cordon d'Argent.

Le troisième jour, Jésus vint en corps astral devant le Saint-Sépulcre. Alors, il invoqua son corps physique, lequel gisait dans le sépulcre. Les Saintes Femmes l'accompagnaient, ainsi que les Anges de la Mort, les Seigneurs du Mouvement, les Seigneurs de la Vie, etc. Le corps du Sauveur fut traité par les Saintes Femmes, avec des médecines et des onguents aromatiques ; elles étaient venues en corps astral. Obéissant aux ordres suprêmes, le corps se leva et s'immergea à l'intérieur du plan astral. Le Tombeau resta vide ! Après cela, le corps pénétra à l'intérieur du Maître par la Couronne (de son cerveau astral), soit par la glande pinéale. Et c'est ainsi que le Maître reprit possession de son corps physique. Ensuite, il apparut aux disciples d'Emmaüs et au moment de manger avec eux, il leur révéla sa Résurrection.

Il apparut aussi aux Onze et Thomas l'incrédule put introduire son doigt dans les plaies du Seigneur. Aujourd'hui même, le Maître vit dans un pays secret, dans le Shambala, en Orient. Ce pays se trouve en État de Djinn. Le Maître vit là-bas, avec son corps physique ressuscité ! Les Nirmana-Kayas, c'est-à-dire, tous ceux qui ont l'Élixir de Longue Vie, passent par ce type de Résurrection. Nombreux sont les Maîtres, fils de la Résurrection. Paracelse s'est échappé de sa tombe, et il vit actuellement en Bohême. Zanoni a vécu durant des milliers d'années avec son propre corps physique, mais il commit l'erreur de s'amouracher d'une jeune femme de Naples, et c'est ainsi qu'il tomba. Il perdit son corps physique sur la guillotine, en pleine Révolution française.

Un ami à nous, un Maître tartare dont le corps date de quelques milliers d'années, nous disait ceci : « Le Maître véritable est celui uniquement qui a mangé de la terre ! Avant d'avoir mangé de la terre, on croit en savoir beaucoup et on se sent très puissant, mais en réalité, on n'est alors qu'un pauvre idiot ».

Arcane XIV : La Tempérance.

Nous voyons dans cet Arcane une femme en train de mélanger les deux essences avec lesquelles on élabore l'Élixir de Longue Vie.

Ces deux essences sont : L'Élixir Rouge et l'Élixir Blanc, les principes sexuels de l'homme et de la femme. L'Arcane XIV nous enseigne à maîtriser les États de Djinns. Un corps en État de Djinn peut adopter n'importe quelle forme ; il agit alors dans les Mondes internes sans perdre ses caractéristiques physiologiques. Il faut sublimer notre Énergie sexuelle jusqu'au cœur. La communion du Pain et du Vin a le pouvoir de sublimer l'Énergie sexuelle jusqu'au cœur. L'homme et la femme pourront mettre un pain et une coupe de vin près de leur lit et, après avoir travaillé ensemble dans l'Arcane AZF., ils prieront et béniront le pain et le vin ; puis ils mangeront le Pain et boiront le Vin. L'Arcane XIV convertit le Pain et le Vin en le Corps et le Sang du Christ ; avec cet Arcane, le Pain et le Vin se chargent des atomes christiques qui descendent du Soleil Central.

Arcane XV : Typhon-Baphomet.

Il y a, à la porte de l'Éden, un gardien terrible : le Sphinx de Moïse, le Sphinx assyrien, le Sphinx avec une tête de taureau, qui tient dans sa main l'Épée flammigère pour repousser ceux qui ne sont pas prêts. Voilà l'Arcane XV du Tarot ! Voilà le propre Moi de chaque homme ! Réellement, le Moi psychologique de tout homme est la bête intérieure qui nous ferme le passage de l'Éden. L'Éden est le sexe même, et la bête se trouve à la porte du sexe pour nous inviter à l'éjaculation de la liqueur séminale ou pour nous détourner de cette porte en nous faisant voir des écoles, des théories, des sectes, etc.

Arcane XVI : La Tour foudroyée.

Lorsque la foudre de la Justice tombe sur la Tour de Babel, le Moi meurt. Cette mort du Moi est terriblement douloureuse ! Le Moi, l'Ego, ne veut pas mourir, mais le rayon de la Justice Divine tombe sur lui, et le foudroie !

Arcane XVII : L'Etoile de l'Espérance.

Dans cette carte du Tarot, on aperçoit une jeune femme nue tenant deux amphores desquelles sort du feu et de l'eau. Dans le ciel brille l'Etoile à huit pointes, l'Etoile de Vénus, l'Etoile du Berger.

Il faut travailler avec le Feu de l'Eau pour recevoir l'Initiation Vénuste ! L'Etoile crucifiée sur la Croix est le Christ des Abraxas, le Fils de l'Homme, le Verbe Incarné.

Arcane XVIII : Le Crépuscule ou la Lune.

L'Arcane IX représente l'Initiation. Dix-huit, c'est deux fois neuf ; un est positif, deux est négatif. L'Arcane XVIII, ce sont les dangers de l'Initiation, les ennemis occultes et secrets qui se proposent d'entraver l'Initiation. C'est la Loge noire, l'Abîme, les tentations, les démons qui ne veulent pas que l'Initié s'échappe de leurs griffes. C'est le Sentier en Lame de Rasoir, et ce sentier est plein de dangers en dedans et au dehors, comme dit le Vénérable Maître Sivananda.

Arcane XIX : Le Feu créateur.

Voici le Magnus Opus, le Grand-Œuvre. Pour réaliser le travail du Grand-Œuvre nous devons travailler avec la Pierre Philosophale. Les anciens adoraient le Soleil sous forme symbolique d'une pierre noire. Cette pierre noire est la Pierre d'Héliogabale. C'est là la Pierre que nous devons prendre comme fondement de notre Temple. Cette Pierre c'est la Sexualité ! Ceux qui édifient sur la Pierre vive incarneront le Verbe. Ceux qui construisent sur le sable échoueront et leur construction roulera à l'Abîme. Ce sable correspond aux théories, aux religions mortes, etc.

Arcane XX : La Résurrection des Morts.

Réellement, la Résurrection de l'Âme n'est possible qu'au moyen de l'Initiation cosmique. Les êtres humains sont morts et ils ne peuvent ressusciter que par le moyen de l'Initiation.

Arcane XXI : Le Fou, l'Insanité.

L'Insanité. L'homme est une Etoile à cinq pointes. Si nous étendons les bras et les jambes de chaque côté, nous avons le Pentagone.

Le cerveau doit contrôler le sexe ; quand le cerveau perd le contrôle sur le sexe, lorsque le sexe arrive à dominer le cerveau, alors l'Etoile à cinq pointes se précipite la tête la première à l'Abîme ! C'est le Pentagramme renversé, symbole de la magie noire.

Arcane XXII : La Couronne de la Vie.

Si nous faisons l'addition kabbalistique des chiffres de cet Arcane, nous obtiendrons le résultat suivant : deux plus deux égalent quatre.

Quatre : l'Homme, la Femme, le Feu et l'Eau. Iod-He-Vau-He.

L'Homme, la Femme, le Phallus et l'Utérus. Voilà le saint et mystérieux Tetragrammaton ! Dans l'Arcane XXII apparaît une Couronne entourée des quatre Animaux sacrés. Au milieu de cette Couronne danse une jeune femme nue tenant dans chaque main une baguette magique.

Cette jeune femme, c'est la Vérité. Les deux bâtons correspondent à l'Homme et à la Femme. Dans le Temple de Salomon, l'Arcane XXII était représenté par l'Arche de l'Alliance, surmonté d'une couronne.

Aux quatre coins de l'Arche, on voyait les quatre animaux de l'Alchimie sexuelle. Le Sphinx d'Ézéchiel a aussi quatre faces, comme le Sphinx égyptien. Le Feu est représenté par le Lion ; c'est l'Or potable. Le Mercure de la Philosophie Secrète est représenté par l'Aigle volant. Le Sel est représenté par le corps de taureau du Sphinx. L'Eau est représentée par la tête humaine du Sphinx.

La clé fondamentale, c'est l'Arcane AZF. L'important, c'est d'éviter l'orgasme et l'éjaculation de la liqueur séminale, c'est la clé fondamentale de l'Initiation, c'est l'Arcane AZF.

Que le Père qui est en secret et que votre Bienheureuse et Adorable Mère Kundalini vous bénissent, cher lecteur.

Paix Invérentielle ! Que la Paix soit avec vous !

Chapitre 2 : La Kundalini

La Kundalini est l'Énergie primordiale enfermée dans l'Église d'Éphèse. Cette Église de l'Apocalypse est un centre magnétique situé deux doigts au-dessus de l'anus et deux doigts au-dessous des organes génitaux.

La Kundalini est le Serpent Igné de nos pouvoirs magiques, le Serpent sacré endormi dans l'Église et enroulé trois fois et demi. La Kundalini est le Feu de Pentecôte, la Kundalini est la Mère Divine. Le Sanctuaire de la Mère Divine est le cœur.

La Kundalini se déroule, évolue et progresse dans l'aura du Mahachoan (la Mère cosmique, l'Esprit-Saint, le Troisième Logos).

Les feux dorsaux sont jéhovistiques, les feux du cœur sont christiques. Sur le front scintillent les rayons terriblement divins du Père. Les feux du cœur contrôlent l'ascension du Serpent sacré par le canal médullaire. La Kundalini se déroule, évolue et progresse selon les mérites du cœur.

La Kundalini doit monter jusqu'au cerveau puis elle doit arriver au Sanctuaire sacré du cœur. La Kundalini demeure dans les électrons. Les sages méditent sur la Kundalini, les dévots l'adorent et dans les foyers de perfection, on lui rend un culte.

Quand les atomes solaires et lunaires entrent en contact, nous buvons le nectar de l'Immortalité parce que la Kundalini s'éveille.

La Kundalini s'éveille avec l'Arcane AZF, avec la concentration et la méditation, avec la dévotion très profonde, avec la volonté et la compréhension et avec les mantras sacrés. La Kundalini peut également être éveillée par l'œuvre et la grâce d'un Maître des Mystères Majeurs de la Fraternité Blanche ou parce que la Mère Divine le veut ainsi.

Quand le yogi renverse son Semen, la Kundalini ne peut pas s'éveiller. La montée de la Kundalini par le canal médullaire est très lente et difficile. Le passage du Serpent Igné d'une vertèbre à l'autre signifie de terribles épreuves, d'épouvantables sacrifices et de suprêmes purifications. Non seulement devons-nous tuer le désir, mais encore l'ombre même du désir. Notre devise est Théléma (la Volonté).

Quand la Kundalini arrive à la glande pinéale, située dans la partie supérieure du cerveau, nous atteignons l'Extase parfaite.

Nous devons avertir le lecteur de ce que, malgré sa forme de serpent, la Kundalini peut se présenter au dévot avec la forme de la Mère Divine, Isis, Rhéa, Cybèle, Marie, etc.

Quand la Kundalini s'éveille, le dévot a des visions merveilleuses et il entend des sons multiples. Quand la Kundalini s'éveille, tous les pouvoirs de l'âme se développent. Quand la Kundalini s'éveille, l'étudiant voit une lumière brillant comme dix mille soleils confondus qui resplendissent de joie à l'unisson avec l'Église d'Éphèse.

Si le dévot renverse son Semen, après que l'ascension de la Kundalini par le canal médullaire a commencé, la Kundalini descend une ou plusieurs vertèbres selon l'importance de la faute. Aucun fornicateur ne pourrait arriver à la réalisation cosmique. L'eau est l'habitacle du feu. Si nous renversons l'eau, nous perdons le feu.

La chasteté est la base du Grand-Œuvre. Tout le pouvoir de la Kundalini se trouve dans le Semen.

Toute personne qui réussit à élever cette énergie de la Kundalini jusqu'à la glande pinéale obtient de fait la supraconscience (l'État de Nirvi Kalpa Samadhi). Celui qui arrive à ces hauteurs est un Illuminé, un Dieu.

La Kundalini gît dans la cavité triangulaire connue sous le nom de Triangle céleste, centre de l'Église d'Éphèse.

Le Temple merveilleux d'Éphèse est un lotus splendide. Ce lotus a quatre pétales. L'Église d'Éphèse a la luminosité de dix millions de soleils. La terre élémentale des sages correspond à cette fleur de lotus. Quand le Serpent sacré ouvre l'Église d'Éphèse, on nous confère des pouvoirs sur les créatures élémentales qui vivent dans les entrailles de la terre. Alors nous pouvons agir sur les tremblements de terre.

Quand le Serpent arrive à la hauteur de la prostate s'ouvre l'Église de Smyrne. Ce chakra a six pétales. Le chakra prostatique nous confère le pouvoir de créer. Toute création serait impossible sans le chakra prostatique. L'immortel Babaji (le Christ-Yogi de l'Inde), dont le corps date de nombreux millions d'années, qui se perdent dans la nuit des siècles, est le suprême recteur du chakra prostatique.

Babaji manipule toute vie et il a le pouvoir de créer et de recréer.

L'eau élémentale des sages (l'Ens-Seminis) est l'élément de ce chakra.

Toute personne qui ouvre l'Église de Smyrne a le pouvoir sur les eaux et les tempêtes.

La montée de la Kundalini à la région de l'ombilic est l'Église de Pergame. Ce chakra a dix pétales. Le feu élémental des sages est l'élément de ce chakra.

Quand la Kundalini arrive à la hauteur du cœur s'ouvre l'Église de Thyatire et on nous confère le pouvoir d'agir sur les quatre vents.

Le lotus du cœur a douze pétales et son élément est l'air élémental des sages. Toute personne qui veut apprendre à se mettre avec son corps physique dans les mondes suprasensibles doit éveiller le chakra du cœur. Ceci est connu sous le nom de Science Djinn. Le corps humain peut sortir du plan physique et entrer dans les mondes suprasensibles.

Quand le Serpent sacré arrive à la hauteur du cœur s'ouvre l'Église de Thyatire et nous devenons intuitifs.

La montée de la Kundalini à la région du larynx nous confère le pouvoir d'entendre les voix des êtres qui vivent dans les mondes suprasensibles. Ce chakra est en relation avec l'Akasha pur. L'Akasha est l'agent du son. Le chakra laryngé est l'Église de Sardes. Arrivée à ces hauteurs, la Kundalini fleurit sur les lèvres fécondes faites Verbe. Le chakra laryngé a seize pétales.

Quand la Kundalini arrive à la hauteur de l'entre-sourcils s'ouvre l'Église de Philadelphie. C'est l'Œil de la Sagesse. Dans ce centre magnétique demeure le Père. Le chakra de l'entre-sourcils a deux pétales et il est le trône du mental. Quand le mental-matière se transforme en Mental-Christ, nous recevons le manteau des Bouddhas et l'Œil de Shiva. Toute personne qui éveille le chakra frontal devient clairvoyante.

Quand la Kundalini arrive à la glande pinéale s'ouvre l'Église de Laodicée. Ce chakra a dix mille pétales resplendissants.

C'est la couronne qui brille comme une auréole de lumière sur la tête des saints. Dans la glande pinéale existe l'atome de l'Esprit-Saint. Alors, nous recevons la blanche colombe de l'Esprit-Saint et nous nous remplissons d'illumination, de sagesse et d'omniscience.

Dans l'Église d'Éphèse, nous conquérons la terre ; dans l'Église de Smyrne, l'eau ; dans l'Église de Pergame, le feu ; dans l'Église de Thyatire, l'air ; dans l'Église de Sardes, le fluide akashique ; dans l'Église de Philadelphie, nous conquérons le mental et dans l'Église de Laodicée, nous conquérons la lumière. C'est ainsi que nous nous faisons rois et prêtres de la nature, dans l'Ordre de Melchisédech.

Dans le champ magnétique de la racine du nez se trouve l'atome du Père, dans la glande pituitaire l'atome du Fils et dans la glande pinéale, l'atome de l'Esprit-Saint.

Avec la Magie sexuelle, s'éveille, évolue et se déroule totalement le feu de la Kundalini.

Chapitre 3 : La Résurrection des Morts

Le Magnus Opus se réalise totalement à l'aide de l'Arcane XIII de la Kabbale. Les vingt-deux clés fondamentales de l'Œuvre du Soleil conduisent l'Initié jusqu'à la Résurrection alchimique.

Quiconque atteint la cinquième Initiation des Mystères Majeurs peut, s'il le veut, renoncer au bonheur ineffable du Nirvana. Ceux qui renoncent au Nirvana par amour pour l'humanité ont le droit de demander l'Élixir de Longue Vie.

L'Élixir de Longue Vie résulte du mélange de l'Élixir Rouge avec l'Élixir Blanc. Ce merveilleux Élixir est un gaz d'une blancheur immaculée ; cet Élixir est déposé dans le fond vital de l'organisme.

Quiconque a reçu l'Élixir de Longue Vie meurt, mais ne meurt pas. L'Ange de la Mort ne rompt pas le Cordon d'Argent de ceux qui ont déjà eu la joie de recevoir l'Élixir de Longue Vie. Tout Initié qui reçoit l'Élixir de Longue Vie meurt, mais ne meurt pas. Le troisième jour, son corps est enlevé du sépulcre. En profitant de l'Hyperespace, les Maîtres réussissent à s'échapper du tombeau avec leur corps de chair et d'os, c'est la Résurrection.

Lorsqu'un Maître ressuscite, le Magnus Opus est consommé. Le troisième jour après sa mort, le Grand Maître Jésus arriva en corps astral devant son Saint-Sépulcre. La tradition ésotérique sait que le Maître vint accompagné des Saintes Femmes (elles étaient aussi en corps astral). Accompagnèrent aussi le Maître les Anges de la Mort, les Seigneurs du Karma, les Seigneurs du Mouvement cosmique, etc.

Le Grand Maître invoqua son corps physique d'une voix forte. Ce corps, animé par le Verbe, se leva en pénétrant dans l'Hyperespace, en se submergeant absolument dans le Plan astral. Le sépulcre resta vide et le linceul abandonné.

Dans le Plan astral, les Saintes Femmes traitèrent le corps de Jésus avec des drogues et des onguents aromatiques.

Obéissant aux ordres suprêmes, le corps ressuscité pénétra dans l'Âme du Maître par la partie supérieure de la tête sidérale. C'est ainsi que le Maître resta alors en possession de son corps dans le plan astral. Ce corps demeura en État de Djinn.

Le Maître est mort, mais n'est pas mort. Le tombeau est resté vide et les bandelettes gisaient à terre. « Ainsi que le suaire qui était sur sa tête, non pas posé avec les bandelettes, mais roulé à part, dans un autre endroit » Jean 20,7.

Jésus démontra la Résurrection alchimique en se présentant devant ses disciples. Thomas l'incrédule dit :

« Si je ne vois dans ses mains la marque des clous, si je ne mets mon doigt à la place des clous et si je ne mets ma main dans son côté, non, je ne croirai pas ».

Et huit jours après, les disciples étaient de nouveau à l'intérieur, et Thomas avec eux. Vient Jésus, portes fermées ; il se tint au milieu et il dit : « Paix à vous ! » (Paix Invérentielle). Ensuite il dit à Thomas : « Avance ton doigt ici et vois mes mains, avance ta main et mets-la dans mon côté ; et ne te montre plus incrédule, mais croyant ». Thomas répondit et lui dit : « Mon Seigneur et mon Dieu ! ». Jésus lui dit : « Parce que tu m'as vu, tu as cru ; heureux ceux qui croient sans voir ! » Jean 20, 25-28.

Jésus est ressuscité d'entre les morts, Jésus s'est levé du sépulcre en utilisant l'hyperespace. Jésus traversait n'importe quel mur et il a pénétré dans l'enceinte où se trouvaient les Apôtres en se servant de l'Hyperespace. L'Astrophysique découvrira très bientôt l'existence de l'Hyperespace. L'Hyperespace peut être démontré par l'Hypergéométrie.

Ceux qui reçoivent l'Élixir de Longue Vie doivent franchir au moment de la mort les terribles épreuves funèbres de l'Arcane XIII de la Kabbale. Les épreuves de l'Arcane XIII sont plus épouvantables que la mort elle-même. Très peu d'êtres humains ont réussi à passer les épreuves de l'Arcane XIII de la Kabbale.

Dans les figures symboliques d'Abraham le Juif se trouvent toutes les opérations alchimiques qui conduisent l'étudiant gnostique jusqu'à la Résurrection Initiatique.

Les treize figures alchimiques du livre doré d'Abraham le Juif sont les suivantes :

1 Au milieu des nuées, Mercure tenant un Caducée et Saturne ailé avec dans ses mains une faux et sur la tête un sablier (importance du temps et allongement de la vie tant que nous ne violons pas la Loi). L'Ange de Saturne armé d'une faux s'apprête à couper les pieds de Mercure (séparation totale de l'éjaculation séminale ; fixation du Mercure, c'est-à-dire, emmagasinage de la liqueur séminale ; coupellation de l'Argent avec le Plomb, ce qui signifie travail avec l'Arcane AZF pour transmuter le Plomb de la personnalité en l'Or de l'Esprit).

2 Une montagne avec sept grottes, sept griffons et sept serpents de couleurs noire et jaune ; un serpent aptère en dévore un autre aux ailes dorées, et un griffon s'apprête à manger un autre (Sublimation du Mercure séminal mortifié par le sacrifice, sublimation de l'Énergie sexuelle). Les sept cavernes sont les sept corps de l'homme. Les sept serpents représentent les sept degrés du pouvoir du Feu. La Kundalini est septuple dans sa constitution interne : il y a sept serpents, deux groupes de trois avec le couronnement sublime de la septième langue de Feu qui nous unit avec l'Un, avec la Loi et avec le Père.

Chacun des sept Serpents vit dans sa caverne sacrée. Quand l'homme éveille le cinquième Serpent, il a le droit de demander l'Élixir de Longue Vie. Le cinquième Serpent appartient à la cinquième caverne du Mystère. Le cinquième Serpent appartient au corps causal ou corps de la Volonté. Les étapes du Grand-Œuvre sont représentées, dans cette deuxième figure d'Abraham le Juif, par l'arbre fleuri, au sommet de la montagne, cet arbre a un tronc et des branches bleues, des feuilles dorées et des fleurs blanches et rouges.

3 Le Jardin des Hespérides avec un chêne creux (trône). Sur le tronc du chêne s'enroule un beau Rosier fleuri et à leur pied jaillit une Fontaine d'eau blanche que les aveugles cherchent infructueusement (revivification du Mercure sublimé). Le Jardin des Hespérides est l'Éden de la Bible. L'Éden c'est le sexe lui-même. Nous sommes sortis de l'Éden par la porte du sexe, c'est par cette porte seulement que nous pouvons rentrer à l'Éden. Le trône est dans le sexe. Le Roi n'est pas dans la tête, le Roi est dans le sexe. Le sexe est le Roi des rois et le Seigneur des seigneurs. La Fontaine d'eau blanche que les aveugles des diverses écoles, religions et sectes cherchent inutilement, fouillant dans la terre sans jamais la trouver, c'est la liqueur séminale. Le beau Rosier fleuri représente les chakras, roues ou disques du corps astral, qui tournent et resplendissent comme des soleils éclatants lorsque nous éveillons le Serpent sacré.

4 Le Roi Hérode ordonne le massacre des Innocents ; les mères pleurent, il y a sept enfants égorgés, les soldats, sous l'œil du Roi qui tient un grand coutelas, versent le sang des Innocents (l'Esprit Universel des métaux) dans un grand tonneau où le Soleil et la Lune viennent se baigner. Tout Initié doit passer par la décapitation initiatique. Il y a sept décapitations du Feu. Il existe aussi trois grandes décapitations fondamentales qui appartiennent à l'Initiation Vénuste.

En chacun des sept Serpents de feu correspond une décapitation.

Lorsque nous élevons le premier Serpent, qui correspond au corps physique, nous passons par la première décapitation. Quand il élève le deuxième Serpent, celui du corps éthérique, l'Initié passe par la seconde décapitation. Avec le Serpent du corps astral, on passe par la troisième décapitation ; dans le corps mental, par la quatrième décapitation ; dans le corps de la Volonté, par la cinquième ; dans le corps de la Conscience, par la sixième, et dans le corps de l'Esprit, par la septième. Il y a sept enfants décapités. Ces cérémonies sont terriblement divines. Toutes ces cérémonies se déroulent dans les Mondes supérieurs.

Chaque fois que l'un des Serpents sacrés arrive à la hauteur du cou, la cérémonie terrible de la décapitation a lieu. Le Soleil et la Lune, l'homme et la femme se baignent dans la grande cuve où se trouve le sang des sept décapités.

Seule la pratique de la Magie sexuelle (l'Arcane AZF) nous permet d'élever chacun des sept serpents. C'est seulement en pratiquant la Magie sexuelle qu'il est alors possible de passer par les sept décapitations terriblement divines.

5 Un Caducée avec deux Serpents qui se dévorent (Solution et Volatilisation). Il existe deux Serpents : le Serpent tentateur du délicieux Éden et le Serpent de Bronze qui guérissait les Israélites dans le désert. L'un doit dévorer l'autre, inévitablement. Si le Serpent divin est dévoré, nous nous convertissons alors en démons. Si le Serpent divin est victorieux, nous sommes sauvés. Notre devise est Théléma (Volonté).

La clé se trouve dans la Solution et la Volatilisation. On doit sublimer la liqueur séminale vers le haut, jusqu'au cœur, on doit cérébraliser le Semen. On ne doit pas éjaculer le Semen. Il faut savoir se retirer de l'Acte secret sans répandre le Semen. C'est cela, l'Arcane AZF.

6 Un Serpent crucifié (Coagulation et Fixation du Volatil). Les vapeurs séminales montent par les deux canaux sympathiques qui s'enroulent autour de la moelle épinière, et elles parviennent au distillateur du cerveau où elles sont fixées. C'est là la transmutation sexuelle.

7 Un désert avec quatre sources formant quatre rivières dont sortent quatre serpents qui rampent ici et là (Multiplication de l'Or potable). L'Or est le Feu sacré qui se multiplie, allumant les pouvoirs divins. Les quatre rivières sont les quatre éléments : le Feu, l'Air, l'Eau et la Terre. Nous devons travailler dans le Grand-Œuvre avec ces quatre éléments.

8 À l'intérieur de l'Arche de la victoire alchimique se trouve Flamel, vêtu comme un pèlerin, portant une robe de bure de couleur orangée, noire et blanche (couleurs qui symbolisent la transmutation sexuelle), et agenouillé aux pieds de Saint-Pierre (la Pierre Philosophale, le sexe). Perrenelle, l'épouse de l'alchimiste Flamel, est à genoux devant Saint-Pierre parce qu'elle est la compagne de l'Alchimie avec laquelle on pratique la Magie sexuelle. Saint-Pierre apparaît au milieu disposé à juger le monde (le monde peut seulement se sauver avec la Pierre de la grâce, le sexe).

9 Au-dessous, se trouvent deux dragons qui se mordent l'un l'autre, l'un ailé, l'autre aptère (le Fixe et le Volatil), le Dragon blanc et le Dragon noir, le Christ interne de tout homme et le Moi psychologique.

10 La figure suivante représente une femme et un homme : les deux natures réconciliées, travaillant dans le Grand-Œuvre.

11 Trois ressuscités, représentant le Corps, l'Âme et l'Esprit (on ressuscite par le pouvoir de la Pierre blanche). Nous comprenons maintenant pourquoi Saint-Pierre, qui signifie la pierre, a les clés du Ciel. Cette pierre, c'est le sexe. La clé du Ciel c'est le Grand Arcane.

Le Grand Arcane consiste à avoir une relation sexuelle et se retirer sans répandre son Semen. Cette pratique est l'Arcane AZF. Cette clé permet d'éveiller tous les pouvoirs et d'obtenir l'Élixir de Longue Vie. L'important c'est de ne jamais, absolument jamais, répandre le Semen.

12 Deux Anges, l'Ange de l'homme et celui de la femme. Les deux coopèrent dans le Grand-Œuvre pour éveiller la Kundalini et atteindre la Résurrection.

13 Un homme retenant par les pattes un Lion (le Lion c'est le Feu). Lorsque l'on parvient à dominer totalement le Feu, la Résurrection s'accomplit, parce que le Grand-Œuvre est consommé.

Dans ces treize symboles d'Abraham le Juif se trouve toute la science qui nous mène jusqu'à la Résurrection des morts. Nicolas Flamel a fait peindre ces treize figures sur les frontispices d'une des portes du cimetière des Innocents, à Paris.

Celui qui a de l'entendement, entendra. La mort peut être vaincue, on peut triompher de la mort. La Magie sexuelle est le chemin.

Nous pouvons conserver notre corps physique pendant des millions d'années afin de travailler pour l'humanité souffrante.

Des deux côtés de l'Arche sur laquelle se trouvent les figures symboliques, Nicolas Flamel a écrit : « Moult (beaucoup) plaît à Dieu la procession, si elle est faite en dévotion ». Cette phrase signifie que la succession des couleurs dans le Grand-Œuvre, c'est-à-dire, la transmutation sexuelle, est agréable à Dieu parce qu'ainsi nous nous convertissons en dieux. « Où il y a des dieux, il y a Dieu ».

Tous nos disciples gnostiques, hommes et femmes, peuvent ressusciter d'entre les morts et conserver leur corps physique pendant des millions d'années s'ils pratiquent la Magie sexuelle, c'est-à-dire, en travaillant avec le Grand Arcane.

Actuellement, vivent dans le monde des Grands Maîtres dont le corps date de plusieurs millions d'années. Le Comte de Saint-Germain qui s'est manifesté aux XVIe, XVIIe, et XVIIIe siècles dans toutes les Cours d'Europe, vit encore aujourd'hui avec le même corps physique.

L'énigmatique et puissant Comte Cagliostro possède toujours le même corps physique qu'il avait au Moyen-Âge. L'Humanité divine est composée de millions d'êtres humains qui gardent leur corps physique en État de Djinn. Ces Immortels travaillent pour l'humanité souffrante.

Quelques-uns de ces êtres humains divins ont fait le grand saut, ont emporté leur corps physique sur d'autres planètes plus avancées.

Si toi aussi, bien aimé lecteur, tu veux parvenir à ces hauteurs de l'Initiation, pratique la Magie sexuelle et reste ferme dans notre Mouvement Gnostique, ne te laisse pas détourner de ce grand Mouvement ésotérique. Sache que nous, les Gnostiques, sommes actuellement les seuls à dévoiler à l'humanité souffrante le Grand Arcane.

Il existe actuellement des esprits étincelants d'intellectualité qui s'efforcent de retirer les étudiants gnostiques de l'unique sentier qui puisse réellement et de façon absolument pratique les convertir en dieux terriblement divins.

Si tu prouves ta fidélité à la grande Cause, bien aimé disciple, nous, les Frères Majeurs du Temple, te conduirons par la main jusqu'à la Résurrection alchimique.

Chapitre 4 : La Mère Cosmique

Dieu n'a aucune figure. Dieu est coessentiel à l'Espace Abstrait Absolu. Dieu est Cela, Cela, Cela. Dieu a deux aspects : la Sagesse et l'Amour. Dieu en tant que Sagesse est Père. Dieu en tant qu'Amour est Mère.

Le Christ est le fils de Dieu. Le Christ n'est pas un individu, le Christ est une Armée. Le Christ est l'Armée de la Voix, le Verbe.

Avant que ne rayonne l'Aurore du nouveau Jour Cosmique, le Père, la Mère et le Fils seront Un, Cela, Cela, Cela.

Dieu en tant que Père réside dans l'Œil de la Sagesse. Cet Œil est situé entre les deux sourcils. Dieu comme Mère réside dans le Temple-Cœur. La Sagesse et l'Amour sont les deux colonnes principales de la grande Loge Blanche.

Dans chaque humain existe un soldat de l'Armée de la Voix. C'est le Christ interne de tout homme qui vient au monde. L'homme septuple n'est que l'ombre pécheresse de ce soldat de l'Armée de la Voix.

Nous devons incarner l'Homme-Soleil, le Christ Interne, la Mère Divine nous aide. Demandez et l'on vous donnera, frappez et l'on vous ouvrira.

Dieu en tant qu'Amour est Isis de qui aucun mortel n'a levé le voile. Qui est celui qui se risquera à lever ce voile terriblement divin ? Malheur aux profanes et aux profanateurs qui se risqueront ne serait-ce qu'à toucher le voile d'Isis !

Quand le dévot présente ses requêtes à la Mère Divine, il doit avoir sommeil et être plongé dans une profonde méditation interne.

Le vrai dévot ne se lève pas de son lit, ni mange ni boit jusqu'à ce qu'il ait reçu la réponse de la Divine

Mère.

La Mère Cosmique n'a pas de forme, mais elle aime prendre une forme pour répondre au suppliciant. Elle peut se présenter comme Isis, Rhéa, Cybèle, Tonantzin, Marie, etc.

Quand la Divine Mère a donné sa réponse au dévot, elle désintègre sa forme instantanément parce qu'elle n'en a pas besoin.

La Divine Mère est le second aspect de Cela, et on l'appelle l'Amour. L'Amour est une substance qui est coessentielle à l'Espace Abstrait très profond.

La Divine Mère n'est ni une femme ni un individu. C'est uniquement une substance inconnue. Quelle que soit la forme qu'Elle prenne, elle se désintègre quelques instants après. Ceci est l'Amour.

Dieu Mère est Amour. Dieu Mère nous adore, nous aime terriblement. La déesse Mère du monde monte par le canal médullaire convertie en Serpent de feu quand nous travaillons avec l'Arcane AZF. La déesse Mère du monde est Devi Kundalini.

La Divine Mère porte son fils dans ses bras amoureux. Le Christ interne de chaque homme est un enfant. La Mère est Cela, Cela, Isis, Amour, Mystère.

Le dévot qui veut des pouvoirs doit les demander à la Divine Mère. Le vrai dévot s'humilie devant Dieu Mère.

Si le dévot se résout vraiment à corriger ses erreurs et à fouler le sentier de la sainteté, il peut demander à la Divine Mère le pardon de son Karma passé, et la Mère Divine lui pardonne. Mais, si le dévot ne se corrige pas ni ne suit le sentier de la sainteté, il est inutile de demander pardon à la Mère Divine, parce qu'elle ne le pardonne pas.

La Mère Divine pardonne à ses fils vraiment repentis. Elle sait pardonner à ses fils parce qu'ils sont ses fils.

Tout le Karma des mauvaises actions des réincarnations passées peut être pardonné par la Mère Divine. Quand le repentir est absolu, le châtiment devient superflu.

Conclusion

Nous avons terminé ce travail. Tu as entre les mains, cher lecteur, un livre précieux. C'est le livre des grands mystères.

Jamais, dans l'histoire des siècles, aucun Maître n'avait osé livrer publiquement les terribles secrets contenus dans ce livre. Tu as ici, très cher frère, un livre avec lequel tu peux te transformer en un dieu terriblement divin. Étudie, cher lecteur, ce livre. Pratique le Grand Arcane, ne perds pas de temps à théoriser ; l'opium des théories est plus amer que la mort.

Rappelle-toi, cher disciple, que nous, les Frères Aînés de la Grande Loge Blanche, sommes là pour t'aider. Travaille avec intensité dans le Grand-Œuvre et tu pourras te transformer en un Dieu fulgurant de divinité.

Les clés que nous t'offrons te permettront d'éveiller le Feu serpentin, de faire tourner tes chakras avec ce Feu sacré et de pénétrer à volonté dans les Mondes internes.

Tu as ici, bien aimé lecteur, l'Élixir de Longue Vie. La science épouvantablement divine qui horrifie les profanes. Dans ce livre, nous avons donné les treize secrets de la Résurrection. Avec cette science mystérieuse, tu auras le pouvoir de vaincre la mort.

Tu as ici la Clé du Mystère treize. A présent, bien aimé lecteur, tout dépend de toi, tu peux ressusciter d'entre les morts et rester vivant pendant des millions d'années.

Si tu veux triompher, tu dois avoir de la Force de Volonté, ne te laisse pas extraire du vrai chemin. Rappelle-toi qu'il existe actuellement des personnages ténébreux à l'éclatante intellectualité qui luttent contre le Mouvement Gnostique Chrétien Universel. Reste alerte et vigilant comme la sentinelle en temps de guerre.

Notre plus grand désir, frère de mon Âme, c'est de te servir, de t'aider, de te conduire par la main sur le chemin étroit, resserré et difficile, qui mène à la Lumière.

Étudie ce livre, médite, prie et travaille avec le Grand Arcane. Notre devise est Théléma.

Que votre Père qui est en secret et que votre divine Mère Kundalini vous bénissent !