||| • • • >
Catéchisme Gnostique ou la Conscience Christ

Catéchisme Gnostique ou la Conscience Christ

Samaël Aun Weor

Formulaire du pouvoir magique

Chapitre 1 - Questions-Réponses

1 - Qu'est-ce que Gnosis ?

R - Gnosis est connaissance.

2 - Qu'est-ce que l'Église Gnostique ?

R - L'Église Gnostique est l'Église indivisible de Jésus-Christ. C'est la vieille Église des antiques Chrétiens de Galilée. C'est la vieille Église des Chrétiens des Catacombes de Rome.

3 - Comment faisons-nous pour voir cette Église ?

R - Pour voir cette Église, il faut apprendre à voyager en corps astral.

4 - Qu'est-ce que le corps astral ?

R - Le corps astral est un corps lumineux qui a une âme.

5 - Alors, l'âme peut voyager à de grandes distances ?

R - Oui, monsieur, l'âme enveloppée dans son corps astral peut visiter l'ami absent, l'époux ou épouse dont on n'a pas eu de nouvelles, etc.

6 - Donnez-moi ce secret merveilleux.

R - Si vous voulez connaître ce secret, faites-vous consacrer comme disciple de l'Église Gnostique et les Maîtres vous enseigneront ce secret.

7 - Est-ce que je peux visiter l'Église Gnostique invisible ?

R - Oui, monsieur, vous pourrez visiter l'Église Gnostique invisible quand vous connaîtrez le secret.

8 - On peut parler avec Jésus-Christ ?

R - Oui, monsieur, vous pouvez parler personnellement avec Jésus-Christ dans le monde invisible. L'important est que vous appreniez à sortir en corps astral, car, dans le monde invisible, les âmes peuvent parler avec Jésus-Christ, le voir, le toucher et le palper. Nous avons ce secret et c'est avec grand plaisir que nous vous l'offrirons pour que vous puissiez parler avec le Patriarche de Notre Sainte Église.

9 - Qui est l'Église-Saint dont parlent les Religions ?

R - L'Église-Saint est le Seigneur Jéhovah. Les Saints de Jérusalem recevaient l'Église-Saint. Saint-Pierre avait le pouvoir de donner l'Église-Saint à ses disciples. Saint-Paul avait également ce pouvoir ; Paul de Tarse conseille à tous les chrétiens d'apprendre à prophétiser. Mais comme les gens devinrent mauvais, ils oublièrent la vieille religion chrétienne.

10 - L'Église Gnostique a le pouvoir de donner aux gens l'Église-Saint ?

R - Oui, monsieur ; bien des frères de notre Église reçurent l'Église-Saint. Ceux qui reçoivent l'Église-Saint peuvent converser avec les âmes des morts. Ils peuvent converser avec les anges. Ils peuvent voir Dieu face à face, sans mourir. Ils peuvent connaître les secrets des hommes et des femmes. Ils peuvent prophétiser et peuvent faire bien des merveilles et prodiges.

11 - Pourriez-vous me prouver ceci ?

R - Bien sûr que oui ! Après que vous vous soyez consacré, vous pourrez voir beaucoup de frères qui ont reçu l'Église-Saint.

12 - Qu'est-ce que la mort ?

R - La mort est une fête de l'âme.

13 - Pourquoi dites-vous que la mort est une fête de l'âme ?

R - Je dis que la mort est une fête de l'âme, parce que l'âme qui sort du corps physique cesse d'avoir des travaux.

14 - L'âme, où va-t-elle, après la mort ?

R - L'âme, après la mort, ne va nulle part, elle reste par-là, vivant parmi les gens. Elle marche dans les rues sans que personne ne la voit et elle continue à être avec les gens ; elle voit tout comme avant. Elle voit le même soleil, les mêmes nuages, les mêmes oiseaux prenant leur envol, comme dit le poète.

15 - Et l'Enfer, le ciel et le Purgatoire, alors, qu'en est-il ?

R - L'Enfer sont nos basses passions animales. Le Purgatoire, ce sont uniquement les remords des âmes en peine. Le Ciel est Jésus, Marie, Joseph, les Anges, les Archanges, les Séraphins et toutes les âmes bonnes. Et les diables sont les gens en eux-mêmes mauvais.

16 - Alors tout est ainsi, comme dans l'air ?

R - Oui, monsieur, tout est dans l'atmosphère.

17 - Si Dieu est juste, pourquoi envoie-t-il les gens trimer ?

R - Celui qui sème les éclairs ne peut que récolter des tempêtes. Œil pour œil, dent pour dent ; cela, c'est la Loi du Talion.

18 - Et moi qui suis une douce brebis, pourquoi dois-je payer ce que je ne dois pas, pourquoi dois-je souffrir autant ?

R - Vous êtes en train de payer ce que vous devez, même si vous ne le croyez pas.

19 - Je ne me rappelle pas d'avoir fait du mal à quelqu'un.

R - Vous êtes un mort ressuscité.

20 - Alors, j'ai été mort pour rien ?

R - Vous êtes l'âme d'un défunt, mais vous êtes dans un nouveau corps.

21 - De sorte qu'après être mort, on revient à naître ?

R - Bien sûr, mon ami ! Je suis content, parce qu'enfin vous m'avez compris.

22 - Alors, les âmes des morts reviennent dans le ventre d'une nouvelle femme et naissent de nouveau avec un corps de petit enfant ?

R - Même si vous ne le croyez pas, mon ami, la vérité est qu'on revient de nouveau dans le ventre d'une femme et qu'on naît de nouveau pour payer ce qu'on doit. Vous vous expliquerez maintenant pourquoi les uns naissent dans les plumes et les autres dans la misère.

23 - Et comment fais-je pour me rappeler toutes les méchancetés que j'ai faites dans mes vies passées ?

R - Ne vous préoccupez pas pour cela, mon ami. Dans l'Église Gnostique, nous vous enseignerons toutes ces choses, afin que vous vous convainquiez par vous-même.

24 - Sapristi ! Il ne me reste donc plus d'autre remède que de me consacrer, puisque c'est ainsi.

R - Je me fais une joie, mon ami, de ce que vous ayez finalement compris. Les gens se comprennent en parlant.

Chapitre 2 - Le Retour

Qu'est-ce qu'on entend par retour ?

Par « retour », les gens en général comprennent le retour dans une nouvelle matrice. Ceci indique que nous pourrions nous réincorporer dans un nouvel organisme humain.

Pourquoi ne nous rappelons-nous rien de nos vies passées ?

Les gens ne se rappellent pas de leurs vies passées parce qu'ils ont la conscience endormie.

Qui sont ceux qui retournent ?

Tant qu'on a des possibilités de salut, on peut revenir dans une nouvelle matrice et se revêtir d'un nouveau corps physique. Cependant, quand le cas est perdu, quand nous sommes devenus définitivement mauvais, quand aucun châtiment ne peut se révéler utile, alors il est clair que nous ne revenons plus, qu'on ne nous donne plus un nouveau corps et que nous entrons dans les mondes infernaux.

Comment pouvons-nous faire la preuve que nous revenons de nouveau dans ce monde ?

Le retour dans ce monde après la mort est pour les uns, une théorie de plus, pour d'autres, c'est un dogme, une moquerie, une superstition, mais pour nous qui nous rappelons nos vies passées, le retour est un fait ; ceci signifie qu'en nous rappelant nos existences antérieures uniquement, nous pourrons prouver la crue réalité de la réincorporation ou retour à cette vallée de larmes. Cependant, nous répétons, il est possible de se rappeler ses vies passées, uniquement en éveillant la conscience.

Pourquoi revenons-nous de nouveau dans ce monde ?

Nous revenons dans ce monde dans l'intention de nous rendre parfaits, car, malheureusement, nous sommes pêcheurs et nous avons besoin d'en finir avec nos erreurs.

Qu'est-ce qui retourne dans ce monde, dans les êtres humains ?

Ce qui retourne dans ce monde est l'ego du défunt.

Les animaux et les plantes ont-ils également leur retour dans ce monde ?

Les âmes des plantes, des animaux et des pierres sont des élémentaux de la Nature ; eux aussi reviennent dans ce monde de manière continue : par exemple, si une plante se sèche et meurt, l'élémental de ce végétal renaît dans une autre plante ; si un animal meurt, l'élémental de cette créature revient dans un nouvel organisme animal, etc.

Je voudrais me rappeler mes vies passées, mais, comme, j'ai la conscience endormie, de quelle manière puis-je l'éveiller ?

En suivant le sentier de la sainteté ; c'est le chemin pour éveiller la conscience. Finissez-en avec vos erreurs, ayez du repentir de vos mauvaises actions, devenez pur en pensée, en parole et en œuvre. Je vous garantis que quand vous en aurez terminé avec toutes vos erreurs et mauvaises habitudes, votre conscience s'éveillera.

Combien de fois peut-on retourner à cette vie ?

Il est écrit en lettres d'or dans le livre de la vie, qu'on revient dans ce monde 108 fois.

Pourquoi les uns retournent dans ce monde en tant qu'hommes et les autres en tant que femmes ?

Tout dépend des évènements de la vie ; parfois, nous devons revenir en corps féminin et d'autres fois, en corps masculin ; ceci en accord avec les actes de nos vies antérieures.

Combien de temps s'écoule pour un être humain, entre le moment où il meurt et celui où on lui donne un nouveau corps ?

Cela dépend du destin de chacun ; les uns renaissent immédiatement, les autres tardent longtemps à revenir.

Chapitre 3 - Résumé

Nous sommes pratiques ; nous ne voulons pas de théories ; nous allons au fait, aux faits.

Nous parlons de l'au-delà, mais nous enseignons au gens à visiter l'au-delà en corps astral et même en chair et en os, pour que les gens puissent voir, entendre et palper les anges, les archanges, les séraphins, les chérubins, les puissances, etc.

Notre livre sacré est la Bible, mais nous voulons que tout le monde puisse voir, entendre et toucher toutes les choses dont parle la Bible. La Bible Sacrée nous dit qu'il y a des prophètes et nous enseignons aux gens à prophétiser. La Bible Sacrée nous parle de miracles et de prodiges et les Maîtres de notre Sainte-Église Gnostique font tous ces mêmes miracles et prodiges. Nous allons dans le sens du christianisme antique.

Nous allons dans le sens du christianisme que prêcha Saint-Paul. L'heure est arrivée maintenant, que les gens voient les choses du monde invisible. Nous aimons tout vérifier, en fait. Allons au fait, à la réalité.

« Donnez-moi un point d'appui et je soulèverai le monde » (Archimède).

Conscience-Christ (clé suprême du pouvoir)

Chapitre 1 - L'Amour

L'amour est le summum de la sagesse. La sagesse doit se transmuter en amour, l'amour se transmute en félicité.

Les germes de la sagesse se transmutent en les fleurs de l'amour.

L'intellect ne peut pas donner de félicité.

Les auteurs se contredisent eux-mêmes dans leurs œuvres. Le pauvre lecteur doit boire la coupe amère des doutes.

Le doute engendre la confusion et la folie.

Faust, après avoir passé sa vie dans la poussière de sa bibliothèque, s'exclama :

« J'ai tout étudié avec une folle avidité, et je me retrouve aujourd'hui pauvre fou avec une maigre récolte. Que sais-je ? La même chose que ce que je savais : j'ai seulement pu apprendre que je ne sais rien ».

L'intellectualisme amène la neurasthénie et les affections du système nerveux cérébro-spinal.

L'homme qui a épuisé toute sa vie dans la poussière des bibliothèques tombe dans la confusion des doutes et la seule chose qu'il peut arriver à savoir, est qu'il ne sait rien.

Le doute détruit les pouvoirs occultes.

Les étudiants du spiritualisme souffrent le supplice de Tantale.

Il est très triste de vivre en mangeant des théories. Le meilleur est de transmuter la sagesse en amour.

Le meilleur est d'aimer. La félicité est amour transmuté.

Il faut éveiller la conscience avec la flamme bénie de l'amour. Il faut aimer, pour arriver à la félicité.

La félicité n'est rien qu'amour transmuté.

L'intellect ne fait rien, sinon congeler la pensée dans le cerveau. Celui qui veut se convertir en un illuminé doit conquérir l'enfance perdue.

La bataille des antithèses détruit les pouvoirs occultes. La bataille des raisonnements endommage les pouvoirs de l'esprit.

Celui qui veut avoir des pouvoirs occultes doit en finir avec la bataille des raisonnements. Celui qui veut être mage, doit avoir un esprit d'enfant.

Il est meilleur d'échanger la sagesse avec l'amour. L'amour est l'unique qui peut nous convertir en Dieux.

Chapitre 2 - La Conscience

La seule chose qui nous intéresse, nous les Gnostiques, est l'éveil de la conscience. Nous préconisons l'aristocratie de l'Église et l'éveil de la conscience

Il n'y a qu'une grande Âme. L'Âme est l'Anima Mundi de Platon, le grand Alaya du monde, l'Âme Intracosmique.

Notre conscience humaine n'est rien qu'une étincelle détachée de la grande Âme du Monde.

Il faut réussir l'éveil de la conscience pour connaître tous les secrets de la vie et de la mort.

Il faut aviver la flamme de l'Église avec la force de l'Amour.

Notre conscience doit s'éveiller dans des plans toujours plus élevés. Nous devons cultiver la culture de la conscience. La connaissance qui ne devient pas conscience sert uniquement à endommager le corps mental. En Orient, la conscience est dénommée Bouddhi.

La Bouddhi est notre conscience superlative. Le corps bouddhique est notre Âme Spirituelle.

Celui qui réussit l'éveil de la conscience Cosmique se convertit en un Dieu ineffable.

La conscience Cosmique s'éveille avec la Chasteté, avec la douleur, avec la musique, avec la Méditation.

Chapitre 3 - Méditation

Quand le mage se plonge en Méditation, ce qu'il cherche est une information.

La Méditation est un système scientifique pour recevoir une information interne. La Méditation comporte 4 phases :

- Asana (posture du corps physique). Le corps doit rester en position absolument commode.

- Dharana (concentration). Nous devons écarter du mental tout type de pensée terrestre. Les pensées terrestres doivent tomber mortes devant les portes du temple. Il faut se concentrer, le mental uniquement à l'intérieur... En notre Intime.

- Dyana (méditation). Le disciple doit méditer en ces instants en l'Intime. L'Intime est l'Église.

Rappelez-vous que vos corps sont le temple du Dieu vivant, et que le Très-Haut demeure en vous.

Le disciple doit s'endormir profondément en essayant de converser avec son Intime.

- Samadhi (extase). Si le disciple est parvenu à s'endormir en méditant en son Intime, alors il entre en état de Samadhi et il peut voir et toucher des choses ineffables, et converser avec les anges familiers. C'est ainsi que la conscience s'éveille de sa léthargie millénaire. C'est ainsi que nous pouvons acquérir la véritable Sagesse Divine, sans nécessité d'endommager les pouvoirs du mental avec la bataille des raisonnements, ni avec l'intellectualisme vain.

La Méditation est le pain quotidien du sage.

Chapitre 4 - La Femme

La femme est la plus belle pensée du Créateur, faite chair.

La femme est la porte de l'Éden. Il faut apprendre à jouir de l'Amour avec suprême sagesse.

Avant que Dieu ne sorte Eve de la côte d'Adam, celui-ci était seul dans l'Éden.

L'homme et la femme doivent de nouveau former un seul Être pour retourner à l'Éden.

Dieu resplendit glorieusement sur le couple parfait.

Le meilleur est de jouir de l'Amour que de vieillir dans la poussière des bibliothèques.

Celui qui veut se convertir en un Dieu ne doit pas répandre le Semen.

Il faut transmuter l'eau en vin. L'eau se transmute en le vin de lumière quand nous réfrénons l'élan animal.

L'homme doit se retirer de la femme, sans éjaculer le Semen.

Le désir réfréné fait monter notre liqueur séminale jusqu'au calice du cerveau. C'est ainsi que s'éveillent tous nos pouvoirs en nous. C'est ainsi que le Feu Sacré de l'Église-Saint s'éveille en nous. C'est ainsi que s'éveillent tous nos pouvoirs et que nous nous convertissons en Dieux.

Les Hindoustans parlent d'éveiller la Kundalini et nous disons que la Kundalini s'éveille en pratiquant la Magie-Sexuelle avec la femme. Quand l'homme s'habitue à se retirer sans répandre le Semen, il acquiert les pouvoirs suivants : intuition, clairvoyance, ouïe magique, télépathie, pouvoirs sur la vie et sur la mort, des pouvoirs pour ne jamais mourir, des pouvoirs sur les éclairs et sur les tempêtes, sur les ouragans et sur la terre.

L'homme sortit de l'Éden par les portes du Sexe et il peut entrer dans l'Éden seulement par cette porte. La femme est la porte de l'Éden. Aimons intensément la femme.

Chapitre 5 - La Musique

La musique vient des Mondes Supérieurs. La musique a le pouvoir d'éveiller la conscience dans les mondes supérieurs. La musique est le Verbe de Dieu.

Il est meilleur de cultiver l'art de la musique, que de perdre son temps dans la bataille des raisonnements.

La musique est la parole de Dieu.

La véritable musique est la musique classique. La musique afro-cubaine (guarachas, porros, mambos, cumbias, etc.) ne sert qu'à éveiller les basses passions animales. Écoutons toujours avec dévotion un Beethoven, Liszt, Schubert, Haydn, Mozart, Tchaïkovski, Strauss, Haendel, etc.

Chapitre 6 - Les Fleurs

Les Gnostiques doivent toujours avoir un jardin dans leur maison. Nous devons cultiver notre jardin, toujours.

Les fleurs nous rappellent la joie ineffable des Salons du Nirvana.

Chapitre 7 - La Trinité

Quand le Père s'unit à la Mère, naît un Enfant.

Le Père très aimé ; le Fils très adoré ; l'Église-Saint très sage, resplendissent dans notre cœur.

Quand un homme et une femme s'unissent, ils peuvent se convertir en Dieux. C'est ainsi que la Trinité se fait chair en nous. C'est ainsi que notre Conscience se Christifie.

Chapitre 8 - Simplicité

Nous devons être simples, pour être sages. Nous devons en finir avec toutes sortes de raisonnements. Nous devons en finir avec toutes sortes de désirs, émotions, passions, haines, égoïsmes, violences, soifs d'accumulation, intellectualismes, préjugés sociaux, etc. Nous devons avoir un mental d'enfant, nous devons être purs et simples.

Nous devons aimer intensément la femme et nous alimenter quotidiennement avec le pain de la méditation.

Ainsi seulement nous réussissons l'éveil de la Conscience Christique.

Ainsi seulement, nous nous convertissons en Dieux.

Chapitre 9 - L'Amour Magique

J'ai connu des hommes et des femmes qui font des miracles et des merveilles : ces hommes, en majorité, étaient analphabètes.

Quand je connus leurs secrets, je m'étonnai en voyant que tout leur pouvoir résidait en des prières simples, apparemment sans importance. Pourtant, ces hommes faisaient des miracles et des merveilles que des hommes à quarante et cinquante ans d'études spiritualistes n'étaient pas capables de réaliser.

Tout le pouvoir de ces hommes simples et analphabètes était dans la foi. Je connus un homme qui se transformait le visage et se rendait invisible. Ni la balle, ni le couteau n'entraient dans cet homme. Il avait toute sa foi en l'Ange Gabriel. L'homme me communiqua son secret : la clef était très simple.

L'homme bénissait les quatre points cardinaux et ensuite, il récitait une prière de l'Ange Gabriel qui disait à la lettre : « Treize mille rayons a le Soleil, treize mille rayons a la Lune, treize mille fois sont confondus (honteux) les ennemis que j'ai ».

L'homme demandait à l'Ange Gabriel et l'ange le rendait invisible ou transformait son visage, ou le protégeait de la balle ou du couteau.

L'intellectuel vit en papillonnant d'école en école, de secte en secte, de livre en livre et entre tant de contradictions et de théories, il finit par perdre la foi.

Cette sorte de gens, après quarante ans d'études spiritualistes sont plus malheureux que n'importe quel analphabète. Le doute détruit leurs pouvoirs occultes et leurs pratiques ésotériques échouent totalement, parce que la foi leur manque.

Christ dit : ayez foi comme un grain de moutarde et vous bougerez des montagnes.

Moi, Aun Weor, Bouddha-Avatar de la Nouvelle Ère du Verseau, je déclare que la Foi est le pouvoir magique le plus terrible qu'il existe dans l'Univers.

Chapitre 10 - Sainteté

Sans Sainteté, on n'obtient rien. Entre l'encens de la prière, le délit se cache aussi. Toutes les écoles spiritualistes sont pleines d'adultères, de fornications, de murmures, envie, diffamations, etc.

L'orgueil se revêt de la tunique de l'humilité et de l'habit de la sainteté, l'adultère s'habille en saint.

Les pires méchancetés que j'ai vues dans la vie, je les ai vues dans les écoles spiritualistes.

Cela paraît incroyable, mais dans l'huile de la myrrhe et l'encens de la paix, le délit se cache aussi.

Les dévots occultent leur délit dans le secret de leurs temples. Les profanes ont le mérite de ne pas cacher le délit.

Les dévots sourient pleins de fraternité et plantent le poignard de la trahison dans le dos de leur Frère.

Le Pouvoir est dans la Croix

La Croix, pour les Gnostiques, n'est aucunement un symbole conventionnel mais la représentation d'une Loi invariable, laquelle couvre toute la gamme, tous les faits de la Nature, sans exception aucune.

Celui qui connaît les fondements de la chimie sait que la réaction des éléments se produit seulement quand on les croise les uns avec les autres, par exemple : la formule chimique de l'eau H2O est simplement le croisement de deux molécules d'hydrogène et une d'oxygène, de telle sorte que l'eau, précieux fluide indispensable à la vie organique est le résultat de la Croix. Le pouvoir pour produire de l'eau, se trouve dans la croix de l'hydrogène et de l'oxygène.

L'harmonie dans la marche d'un système de mondes dépend du point magnétique crucial, où les forces centrifuge et centripète se trouvent équilibrées. De sorte que le pouvoir qui soutient les mondes, est dans la croix magnétique des espaces.

Une cellule masculine appelée zoosperme se croise avec une cellule féminine appelée ovule et de cette croix, résulte l'être humain. De sorte que l'homme est le résultat de la croix du zoosperme masculin et de l'ovule féminin.

Personne ne peut venir à l'existence sans le pouvoir de la croix. Un sincère et cordial serrement de mains croise et harmonise l'affection mutuelle de deux personnes. Ainsi, la croix, dans la poignée de mains rend l'affection vivante entre deux âmes.

Dans la rue, un élégant jeune homme se promène et il rencontre une belle petite dame ; leurs regards se croisent et de cette croix prodigieuse, subtile et impalpable, mais réelle dans son pouvoir magique, naît un sentiment qui organisera un foyer et produira des effets étonnants, comme le sont la multiplication de l'espèce, la grandeur d'une patrie et peut-être l'apparition d'un génie qui fera augmenter le progrès de la science, ou celui de la philosophie pour améliorer le monde. De telle sorte que, la croix magnétique des regards montre et démontre que le pouvoir est dans la croix.

Une semence est introduite dans la terre et, en croisant son pouvoir avec les éléments chimiques qui constituent la structure de la planète, se produisent des arbres, des fleurs, des semences et des fruits qui augmentent, multipliant l'espèce à l'infini ; de sorte que le pouvoir est dans la croix.

Sans la Croix, il n'existe rien de nouveau, et le vieux ne pourrait pas se transformer, de sorte que les Gnostiques, savants par excellence, savent exactement la valeur de la croix et lui rendent un culte, non fondés en aucune croyance, mais dans un savoir absolu et immédiat ; les Gnostiques sont les mystiques de la Vérité et, désireux de savoir toutes les choses, laissent derrière eux, telle chose inutile, toute croyance, car elle rend l'homme bête, stupide et inconscient ; et les audacieux se prévalent de la stupidité et de l'inconscience pour gouverner et diriger les innocentes multitudes qui, comme des moutons, suivent des chefs si stupides et inconscients, tout comme eux.

La croix est la raison d'être de tous les faits de la nature, et, en cette loi, il n'existe pas d'exception.

Quand quelqu'un expose une idée à propos de quel qu'aspect philosophique, social ou scientifique, cette idée se croise avec celles que possèdent ceux qui écoutent et ainsi, se produisent de nouvelles réactions, que ce soit pour trouver la vérité que le conférencier expose, ou pour rejeter ses prétentions de savant ; si ses connaissances ne sont pas fondées. De sorte que dans le croisement des idées, on met les intelligences à l'épreuve et on découvre les vérités, en éliminant ce qui est erroné.

Le regard croise une personne ou un objet, et, de ce croisement, on obtient une expérience des êtres et des choses.

Les substances protéiques des aliments que nous ingérons, quand elles sont croisées avec notre vie physiologique cellulaire, produisent des réactions cruciales pour renouveler la vie de la cellule usée et en créer une autre, neuve ; si la substance ne convient pas à notre organisme, la croix biochimique de la substance, avec les sécrétions des organes internes spécifiques, produit une réaction pour être éliminée de notre organisme de manière opportune.

La croix renferme le mystère de tous les pouvoirs imaginables, que ce soit physiques, intellectuels ou moraux.

Il n'y a nulle personne qui ait pu, philosophiquement, scientifiquement ou rationnellement, trouver le moindre fait qui ne dépende pas du pouvoir de la croix ; ainsi, une fois de plus, nous pouvons affirmer instamment que le pouvoir se trouve dans la croix naturelle et scientifique des Gnostiques et n'a rien à voir avec des croyances ni avec aucun instrument de torture d'aucune sorte.

La croix des Gnostiques est le pouvoir de l'Univers construisant des atomes, des molécules, des cellules, des organes, des organismes, des mondes et des systèmes de mondes. Comme dans l'aspect intellectuel, il y a la croix des idées qui produit de nouveaux états de conscience, dans l'aspect moral ou sensitif, la croix est le pouvoir qui cause toutes les sensations merveilleuses qui ennoblissent et dignifient l'Âme ; les mélodies musicales, en se croisant avec la capacité auditive de l'être psychophysique de ceux qui écoutent, produisent une belle éclosion dans la sensibilité de l'âme et ainsi, l'harmonie intérieure résulte de cette précieuse croix des sons ; la vue, en croisant une beauté naturelle, comme une fleur ou une femme belle, fait apparaître dans l'âme des sentiments d'inspiration divine, qui font découvrir à la conscience les intimes ressorts de la perfection qui se trouve dans l'harmonie des formes ; la pensée, en croisant le sentir, fait que l'homme, non seulement se trouve en parfaite harmonie, mais aussi dans la capacité suffisante pour réaliser le labeur auquel il se dédie.

« Il faut apprendre à penser comme le philosophe et à sentir comme l'artiste », car, quand on réunit dans un précieux amalgame crucial la pensée élevée du philosophe, la sensibilité divine de l'artiste, surgit l'enchantement magique de l'âme du véritable Surhomme.

Cette croix du penser et du sentir, en parfaite concordance et en parfaite harmonie, est ce qui permet de développer le côté mystique et spirituel de l'existence.

Bénie et divine Croix, dans ta précieuse structure, se trouvent, occultes, tous les mystères de la Nature et de la Vie !

Étude individuelle des Chakras

Introduction

L'homme est un trio de corps, âme et esprit. Entre le corps et l'esprit existe un médiateur, qui est l'âme. Nous, les gnostiques, savons que l'âme est vêtue d'un habit merveilleux qui est le corps astral. Nous savons bien, par nos études gnostiques, que l'astral est un double organisme doté de merveilleux sens internes.

Les grands clairvoyants nous parlent des sept chakras ; ils les décrivent avec un luxe de détails ; ces chakras sont réellement les sens du corps astral. Les centres magnétiques en question se trouvent en intime corrélation avec les glandes de sécrétion internes.

Dans le laboratoire de l'organisme humain, existent sept ingrédients soumis à un triple contrôle nerveux. Les nerfs, en tant qu'agent de la loi du triangle, contrôlent le septénaire glandulaire. Les trois contrôles nerveux différents qui interagissent, sont les suivants :

Premièrement, le système nerveux cérébro-spinal, agent des fonctions conscientes. Deuxièmement, le système nerveux grand-sympathique, agent des fonctions subconscientes, inconscientes et instinctives. Troisièmement, le système para-sympathique ou vague, qui collabore en freinant les fonctions instinctives, sous la direction du mental.

Le système cérébro-spinal est le trône de l'esprit divin. Le système grand-sympathique est le véhicule de l'astral ; le vague ou para-sympathique obéit aux ordres du mental. Trois rayons et sept centres magnétiques sont la base de tout cosmos, tant en l'infiniment grand qu'en l'infiniment petit.

Les sept glandes les plus importantes de l'organisme humain constituent les sept laboratoires contrôlés par la loi du triangle. Chacune de ces glandes a son exposant dans un chakra de l'organisme ; chacun des sept chakras se trouve placé en intime corrélation avec les sept Églises de la moelle épinière ; les sept Églises de l'épine dorsale contrôlent les sept chakras de système nerveux grand-sympathique.

Les sept Églises entrent en activité intense, avec l'ascension de la Kundalini le long du canal médullaire. La Kundalini demeure dans les électrons. Les sages méditent en elle ; les dévots l'adorent. La Kundalini est le feu enfermé dans les atomes séminaux, la substance électronique ardente du soleil qui, quand elle est libérée, nous transforme en dieux terriblement divins.

Les feux du cœur contrôlent l'ascension de la Kundalini. C'est l'énergie primordiale enfermée dans l'Église d'Ephèse. Cette Église se trouve à deux doigts au-dessus de l'anus et deux doigts sous les organes génitaux. Le divin serpent de feu dort dans son église, enroulé trois fois et demi. Quand les atomes solaires et lunaires font contact dans le Triveni, près du coccyx, la Kundalini s'éveille, le serpent igné de nos pouvoirs magiques ; tandis que le serpent monte par le canal médullaire, il met en activité chacune des sept Églises.

Les chakras des gonades (glande sexuelles) sont dirigés par Uranus et la glande pinéale, située dans la partie supérieure du cerveau, est contrôlée par Neptune. Il existe, entre cette paire de glandes, une intime corrélation et la Kundalini doit les connecter avec le feu sacré pour réussir la réalisation à fond.

Nous présentons cette étude des chakras, pour tous les investigateurs et ceux qui sont désireux de se connaître à fond.

Dans le mouvement Gnostique Chrétien international, vous trouverez le maillon perdu.

En avant, en avant, en avant !

Chapitre 1 - Chakra Mulhadara ou Église d'Ephèse

Le chakra Mulhadara ou église d'Ephèse, est un lotus aux quatre pétales splendides. Ce chakra a le brillant de dix millions de soleils.

Dans le centre du chakra, il y a un carré jaune, qui est le représentant de l'élément terre : cela signifie que la terre élémentale des sages est conquise par le pouvoir de ce chakra. À l'intérieur de ce carré, apparaît un triangle inversé qui enferme cette force mystérieuse Cosmique spéciale appelée Kundalini.

Ceci est le chakra-support, les autres chakras se trouvant au-dessus de lui ; Kundalini se trouve enroulée trois fois et demi, comme un serpent ; elle donne pouvoir et énergie aux autres chakras.

Ouvrir le chakra Mulhadara signifie éveiller la Kundalini. La couleur de ce centre est rouge sale chez l'être humain ordinaire et courant, rouge jaune chez l'initié et rouge bleu pourpre chez le mystique initié.

À l'intérieur du canal Sushumna, nous trouvons un canal dénommé Brahmanadi, qui est le canal à travers lequel passe la Kundalini. L'extrémité inférieure du Chitra est appelée Brahmawar ; on l'appelle ainsi, parce qu'elle est la porte de Brahman (Dieu), c'est-à-dire que c'est la porte de l'énergie de Dieu ou de la Kundalini, puisqu'elle doit passer par cette porte jusqu'au Brahmanandra situé dans le cervelet. Chitra : voilà ce que les yogis aiment le plus ; c'est un fil de lotus mince et brillant, à cinq couleurs, situé dans le centre du Sushumna ; c'est la partie vitale du corps appelée « Sentier Supérieur » et c'est le donneur d'immortalité.

Ida et Pingala appartiennent à la chaîne sympathique. Ida part du testicule droit et termine dans la fosse nasale gauche. Pingala part du testicule gauche et termine dans la fosse nasale droite chez l'homme ; chez le sexe féminin, ils partent des ovaires, s'invertissant harmonieusement en accord avec la loi des polarités : Ida commence dans l'ovaire gauche et Pingala dans le droit.

Ces nadis commencent dans les gonades et se joignent en se croisant dans le chakra Mulhadara avec le canal Sushumna. On appelle ce point de croisement Triveni.

On appelle également Ida nadi, Chandra nadi. Et Pingala nadi, on l'appelle également Surya nadi.

Chandra nadi : conduit de l'énergie de la lune.

Surya nadi : conduit de l'énergie du soleil.

Ida : froid, négatif, pâle.

Pingala : chaud, positif, allumé.

Ida et Pingala sont des indicateurs de temps ; Sushumna est celui qui les absorbe, c'est- à-dire que Sushumna représente la colonne thermométrique de la montée du feu.

Les atomes solaires et lunaires se lèvent en direction de ce premier chakra, l'énergie se bipolarisant ainsi, en positive et négative, respectivement. Ces énergies montent par ces canaux sympathiques tétradimensionnels Ida et Pingala jusqu'au calice du cerveau. Ces deux canaux sympathiques sont les deux serpents qui s'enroulent dans la verge du caducée de Mercure, le grand symbole de Paracelse, Maître de la Loge Blanche et père de la Médecine. Ce symbole a été adopté par la science médicale, comme symbole de la Médecine, mais, ésotériquement, il a toujours représenté l'un des secrets les plus jalousement gardés dans les écoles de Mystères.

Le chakra Mulhadara est situé sous le Kanda situé derrière les organes sexuels ; il ressemble à un œuf et se trouve exactement sur le chakra.

Au moyen de la transmutation, on parvient à unir ces trois nadis, ce qui produit l'éveil de la Kundalini. Le Mulhadara est intimement en relation avec les organes sexuels.

Dans les plans internes, il y a un être relié avec le chakra Mulhadara, c'est Devi Kundalini. Quand on veut faire monter l'énergie, on lui demande de l'aide ; quand un mystique se plonge en méditation, les hindous disent qu'ils se mettent en contact avec Devi.

Seuls, nous ne pouvons rien faire.

« À CELUI QUI NE DEMANDE RIEN, ON NE DONNE RIEN.

CELUI QUI NE DEMANDE PAS N'A BESOIN DE RIEN ».

Il existe beaucoup de Devas ou Maîtres qui aident et veillent au développement de la Kundalini et des chakras, sans nécessité que le disciple s'en rende compte.

Le serpent igné de nos pouvoirs magiques sort de la poche membraneuse où il se trouve enfermé et monte par le canal médullaire jusqu'au calice (cerveau) ; du canal médullaire se détachent certains fils nerveux qui connectent les sept chakras dans l'astral, qui sont en relation avec sept plexus dans l'éthérique et avec sept glandes dans le physique. La Kundalini met en activité les sept centres magnétiques, coordonne l'activité de la totalité des sept chakras, de merveilleuse manière. Nous pourrions représenter tout cela par une verge avec sept roses odorantes et magnifiques. La verge représente la colonne épinière et les sept roses, les sept chakras ou centres magnétiques. Les tiges délicates de ces sept roses de feu ardent sont les fils fins qui les unissent à la colonne épinière.

L'avènement du feu est l'évènement le plus grand de l'Initié. Des quatre pétales du centre magnétique où le serpent se trouve enroulé, deux seulement sont en activité ; avec l'Initiation, les deux autres se mettent en activité.

Chapitre 2 - Chakra Swadishtana ou Église de Smyrne

Cette Église est située dans le nadi Sushumna, dans la prostate (utérus chez la femme) ; la couleur est semblable à celle du sang pur.

Sept nadis émanent de ce centre, lesquels ressemblent aux pétales d'un lotus.

Ils ont le contrôle sur la partie inférieure de l'abdomen : reins, etc. Les vibrations que produisent les pétales sont représentées par les lettres sanscrites: Bam, Jam, Man, Yam et Lam. Ce chakra est la demeure d'Apas ; dans la chambre centrale, croît une Lune à la beauté extraordinaire.

Le yogi qui médite en ce chakra perd la peur de l'eau et apprend à diriger les créatures élémentales de l'eau, comme à connaître les diverses entités astrales.

Sa fonction est celle de recevoir les globules vitaux éparpillés dans l'atmosphère, distribuant leur énergie ou leur prana par des nadis spéciaux, vers chacun des autres chakras. La mission principale de ce centre est de pourvoir la vitalité du corps physique en chargeant de prana tout le système. Il y a du prana de différentes couleurs et c'est le rose qui est le plus sollicité par le système nerveux humain ; sa carence dans l'organisme donne origine à une série de souffrances appelées nerveuses. Dans l'homme, ce chakra gouverne le sens du goût et contrôle la fonction des reins, de la région abdominale inférieure du corps physique, y compris les jambes ; il est analogue aux glandes surrénales et exerce une influence sur elles. Les Maîtres signalent que, dans le centre du chakra, il y a une demi-lune blanche en mystique relation avec l'élément Eau.

Ce chakra prostatique (utérin chez la femme), quand il entre en activité confère le pouvoir de sortir du corps physique, en corps astral, et on peut investiguer dans les grands mystères de la Vie et de la Mort.

Chapitre 3 - Chakra Manipura ou Église de Pergame

En poursuivant l'ascension du Mont Meru, selon l'ésotérisme oriental, ou colonne vertébrale, nous rencontrons la troisième église ou chakra Manipura, connue également comme lotus du nombril, parce qu'il est situé dans la région lombaire, apposé au nombril et en étroite relation avec le plexus.

Sa vitesse de vibration le fait apparaître à la vision clairvoyante, de la couleur des nuages obscurs chargés de pluie. Il a dix pétales, à l'intérieur de lui existe un espace de forme triangulaire, de couleur rouge orange brillant, en relation avec l'élément Feu et le Tattwa Tejas.

Le Prana que ce chakra absorbe et distribue, est responsable de toutes les fonctions digestives, l'activité du foie, de la rate, du pancréas, des reins et de toutes les autres glandes et organes liés à la nutrition et excrétion ; il est également en relation avec le flux menstruel chez les femmes et influe sur le sens de la vue chez les deux sexes. Son point focal dans le corps est le pancréas.

C'est le cerveau des émotions. Nous avons une véritable station sans fil établie à l'intérieur de l'organisme humain. Le centre récepteur est le centre ombilical, l'antenne émettrice est la glande pinéale, les ondes mentales de ceux qui pensent à nous arrivent au centre ombilical ou cerveau des émotions et passent ensuite au cerveau intellectuel ou ces pensées deviennent conscientes. Ceci, est le pouvoir de la télépathie.

Sur des planètes dont l'humanité a progressé intérieurement, ce chakra, comme les autres est totalement développé dans tous les êtres humains. Sur la planète Mercure, par exemple, quand un quelconque citoyen émet une mauvaise pensée, il est châtié pour scandale public.

Ce chakra est l'un des impulseurs pour les sorties en astral.

Chacun des chakras a son pranava ou « bija » (son) d'une lettre sanscrite qui fait partie de l'alphabet de cinquante lettres sanscrites.

Le développement de nos chakras est en relation avec les mystères mineurs (bien qu'ils ne les développent pas entièrement) ; avec les initiations des mystères majeurs, ils arrivent à s'éveiller de manière complète.

C'est un travail délicat ; avec lequel on doit avoir beaucoup de patience et de ténacité ; ce sont les forces du Verbe qui agit, le maniement sage du verbe. Celui qui éveille ce chakra peut se guérir des maladies de l'estomac et du foie, car ce chakra est en relation avec ces organes vitaux.

Le Manipura a 10 yogas nadis, ou 10 lettres sanscrites qui font vibrer le chakra et qui sont: Dam, Tam, Lam, Tham, Ttham, Dam, Nam, Pam, Pham ; elles se répètent de pétale en pétale. Il possède un triangle en son intérieur, qui représente Agni ou le Feu.

Chapitre 4 - Chakra Anahata ou Église de Thyatire

À la hauteur du cœur, en relation avec le plexus cardiaque, ce chakra est situé dans le nadi Sushumna ; sa couleur est rouge vif ; à l'intérieur du chakra, il y a deux triangles qui se coupent, de couleur noir jais ; à l'intérieur de ces triangles, se trouve le centre de notre être individuel, la flamme même du divin qui brille avec la flamme pointue constante d'une lampe ; il a l'élément Air, le Tattwa Vayu. Quand ce chakra se développe, on domine l'air, les sorties astrales et se développent beaucoup de vertus satwiques : pouvoirs, domination (maîtrise) de l'état de Jinas. Il a cinq Yogas Nadis qui sont Kam, Kham, Gam, Gnam, Cham, Chham, Kam, Gnam, Tam, Tham.

Il gouverne le sens du toucher, le système circulatoire, le système locomoteur et le système respiratoire ; il influe sur le fonctionnement de la glande thymus. Son développement a une intime relation avec la montée de la Kundalini. Son mantra est la voyelle « O » avec le son allongé.

Il est de grande importance qu'il se développe avant qu'il ne se refroidisse, sinon la personne se transforme en intellectualisante. Les personnes qui méditent en ce chakra perçoivent ou entendent le son de l'Anahata qui a une intime relation avec le Fohat. Ce son, on le conçoit quand on prononce la voyelle O comme un son doux et paisible. Il est contrôlé par un être ou Maître... Un exercice pour éveiller ce chakra est la méditation, et on conquiert le pouvoir de l'intuition. Un autre exercice qu'on doit réaliser entre 5 et 6 heures du matin est celui-ci : on se relaxe, on s'assied commodément, face à l'orient, où on visualise une grande croix de couleur dorée qui reflète sa lumière jusqu'à notre cœur et on commence à vocaliser le O pur, en prolongeant le son et en arrondissant la bouche ; on le répète pendant dix minutes ou plus.

La vocalisation et la méditation développent cette Église, sanctuaire de l'amour. L'amour est aussi pur que l'étoile du matin ; l'amour est universel, impersonnel, ineffable, désintéressé.

Ce chakra confère aussi le pouvoir de l'inspiration et des sorties en corps astral.

Le cardias ou centre cardiaque est en intime relation avec le cœur du système solaire. L'homme est un univers en miniature ; si nous voulons étudier l'univers, nous devons étudier l'homme. Le chakra du cœur a douze pétales, six actifs et six inactifs. Avec l'énergie de la Kundalini la totalité des douze pétales entre en activité.

La description hindoustani de ce chakra est merveilleuse, qu'il n'est pas prudent de transcrire pour le moment.

Le cardias est le centre magnétique en relation avec les voyages astraux ; celui qui veut conquérir le pouvoir de sortir en corps astral à volonté doit changer totalement son type de vibration ; ceci est possible, uniquement en développant le cardias.

La sortie en astral est plutôt émotive et sentimentale ; le froid intellectuel n'a rien à voir avec les sorties en corps astral ; le cerveau est lunaire, le cœur est solaire.

Pour sortir en corps astral, on a besoin de l'émotion supérieure ; un certain type d'émotivité, le sentiment, une suprasensibilité très spéciale et du sommeil combiné avec de la méditation. Ces qualités s'obtiennent uniquement avec le développement du cardias.

Chapitre 5 - Chakra Vishuddha ou Église de Sardes

Il est dans le nadi Sushumna, plexus laryngien en relation avec l'élément Ether ; le Tattva correspondant est Akasha.

Quand nous montons par le canal subtil à l'intérieur de la colonne vertébrale, le point suivant en lequel se mettent en contact le monde visible et le monde invisible est le chakra Vishuddha ou centre de grande pureté. Cette Église est liée à un ordre d'êtres hautement évolués ; c'est la porte d'entrée au plan de sagesse interne.

Son lieu est à la base de la gorge dans le point d'union de la colonne vertébrale et la moelle oblongue, dans la glande thyroïde.

Ses 16 yogas nadis et ses vibrations sont représentées par 16 lettres sanscrites ; il est de couleur bleu intense. Le développement confère à l'Initié beaucoup de pouvoirs, dont le principal est la clairaudience avec laquelle on entend dans le monde physique, les paroles des mondes supérieurs ; on les entend intérieurement. Il est en relation, ce chakra, avec le plan mental. Nous devons apprendre le sage maniement du verbe ; ce chakra est en relation avec le verbe universel de vie. Il est nécessaire de comprendre qu'il y a des silences délictueux et des paroles qui blessent ; il existe d'autres paroles qui disent : il y a un nain qui peut incendier des cités et qui peut aussi amener paix et harmonie. Ce nain est la langue.

Avec le développement du chakra du larynx, nous comprenons l'ésotérisme de tous les livres sacrés ; on connaîtra le passé, le présent, le futur de tout ce qui existe dans l'univers.

La gorge est un utérus où s'élabore la parole ; les maîtres créent avec le pouvoir du verbe ; la Kundalini est créatrice dans le larynx.

Chapitre 6 - Chakra Ajna ou Église de Philadelphie

Il est dans le nadi Sushumna ; dans le corps physique, il est en relation avec le plexus caverneux dans l'entre-sourcils. On l'appelle également sens spatial ou troisième œil.

La couleur de ce chakra est blanc pur. C'est l'Œil de la Clairvoyance. En éveillant ce chakra, on obtient les 8 Siddhis ou pouvoirs majeurs et les 32 pouvoirs mineurs. Il est en relation intime avec la glande hypophyse.

Ce chakra réunit des fonctions très importantes ; il a 96 pétales dont 48 de couleur rose et 48 violet pâle ; chacune de ces couleurs prend la moitié du chakra, de sorte que dans quelques ouvrages, il est décrit comme possédant deux pétales seulement.

Les fonctions de ce centre sont liées à la voyance dans les plans supérieurs de l'univers ; cela permet à l'Initié de mener ses investigations jusqu'à l'atome, dont la structure peut être perçue et analysée avec clarté. De même, les facultés de ce chakra permettent d'observer un système solaire. La technique pour obtenir ce pouvoir de vision est plus ou moins le suivant : l'opérateur module la taille du chakra jusqu'à ce qu'il prenne la taille de l'objet à observer ; de cette manière, surgit une relation d'égalité dimensionnelle entre le sujet et l'objet, ce qui permet un examen total et minutieux de celui-ci.

Le clairvoyant doit être aussi simple et humble que la timide petite fleur parfumée de la nuit étoilée.

Il existe deux sortes de clairvoyances : clairvoyance objective, celle que possède un véritable Maître et qui ne peut jamais se tromper et la clairvoyance subjective, dans laquelle le chakra n'a pas atteint son plein développement ; si on n'éveille pas l'intuition, on peut commettre beaucoup d'erreurs.

Les chakras Ajna et Sahasrara sont liés intimement. L'Ajna est une petite porte par laquelle se manifestent des pouvoirs du chakra Sahasrara. « L'Ajna est un serviteur du Sahasrara ».

Chapitre 7 - Chakra Sahasrara ou Église de Laodicée

Dans la partie haute de la tête, le disque tourné vers le haut, se trouve ce chakra également appelé le lotus aux mille pétales ; en réalité, il a 972 pétales. Il est situé au niveau du sommet de la tête, lieu de l'œil de la polyvoyance. Les 50 lettres de l'alphabet sanscrit se répètent incessamment, de manière harmonieuse. Il est de couleur dorée chez les maîtres. Chez les autres personnes, il a une couleur violette avec la partie centrale jaune. Quand il resplendit totalement, c'est le symbole de la couronne des Maîtres. Il a douze étoiles qui représentent les 12 pouvoirs de l'homme. Il a une intime relation avec la glande pinéale. Dans cette région demeure un atome superdivin. Les hindoustans disent : « la Demeure de Shiva ». Dans notre cerveau existent 24 atomes qui représentent les 24 anciens du Zodiaque.

Le serpent Kundalini, quand il est éveillé, monte jusqu'au Sahasrara, donnant illumination et sagesse totale. Il donne des pouvoirs étranges et la domination sur deux ennemis jumeaux : le Temps et la Mort.

Le Notre Père Gnostique

NOTRE PÈRE

parce que tu es le Père de toutes les créatures.

QUI ÊTES AUX CIEUX

parce que tu es au plus haut et au plus noble de mon être.

SANCTIFIÉ

Parce que tu es dans mon entre-sourcils et que tu donneras à mes yeux, spiritualité et lumière de Sagesse.

SOIT TON NOM

Parce que tu es dans mon larynx créateur et que tu donneras à ma langue la vertu de réveiller ton amour dans tous les cœurs.

QUE TON RÈGNE VIENNE À NOUS

Viens à mon Cœur, parce que de lui, j'ai fait ton autel et de mon âme ton temple, et de mon Amour ton foyer.

QUE TA VOLONTÉ SOIT FAITE ICI SUR LA TERRE COMME DANS LES CIEUX

Voici la servante du seigneur et que tu fasses ta volonté en moi (âme humaine).

LE PAIN DE CHAQUE JOUR, DONNE-LE NOUS AUJOURD'HUI

Les Aliments et toutes nos nécessités Mentales et Spirituelles ; tu es le donneur des biens.

PARDONNE-NOUS NOS DETTES, COMME NOUS LES PARDONNONS À NOS DÉBITEURS

Divin Maître, toi qui es venu laver nos âmes avec ton précieux sang et avec ta passion et ta mort, à pardonner ceux qui nous ont offensés

NE NOUS LAISSE PAS TOMBER DANS LA TENTATION ET DÉLIVRE-NOUS DE TOUT MAL ET DANGER

Divin Rabbi, si nous sommes avec toi, nous nous libérons des tentations et de tous les dangers ; ne permets pas que nous nous éloignions de toi.

Nous remettons cette merveilleuse conjuration pour ces personnes qui souffrent des persécutions dans la troisième et la quatrième dimension et qu'elles soient délivrées de leurs ennemis occultes.

Les Dix Commandements de l'Ère du Verseau

1) Tu aimeras ton Dieu Interne et ton prochain comme toi-même

2) Tu étudieras la doctrine secrète du Sauveur du Monde

3) Tu ne vitupéreras jamais contre ton prochain ni ne prononceras des paroles immodestes ou vaines

4) Tu devras te sacrifier par amour pour l'Humanité et aimer tes pires ennemis

5) Tu devras obéir à la volonté du Père, dans les cieux comme sur la terre

6) Tu ne commettras jamais de fornication, ni d'adultère en pensée, parole et acte

7) Tu lutteras contre le monde, le démon et la chair

8) Tu devras être infiniment patient et miséricordieux

9) Tu pratiqueras l'Arcane A.Z.F. avec ta Femme

10) Tu laveras tes pieds dans les eaux du renoncement

Celui qui accomplit de manière exacte ces commandements s'auto-réalise intimement ; tu peux donc le faire si tu approfondis ces études qui sont hautement philosophiques, scientifiques et révolutionnaires.